Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2017-03-29T13:50:43+02:00

Mon coup de coeur PANAJEE

Publié par Mademoiselle Maman
Mon coup de coeur PANAJEE

Panajee est une plateforme de e-commerce qui regroupe plus de 100 créateurs à travers le monde. J'ai eu la chance de pouvoir admirer un échantillons des bijoux.

Leur site propose type de bijoux : bagues, bracelets, colliers, montres, boucles d'oreilles, accessoires... Il y en a pour tous les goûts : discrets ou plus "excentriques", vous y trouverez votre bonheur à coup sûr !

Pour ma part, j'ai craqué pour un petit bracelet doré, orné de petites perles blanches. Fin et original, je peux le porter en toute circonstance... Toutes les occasions seront bonnes pour l'accrocher à mon poignet. C'est d'ailleurs le cas aujourd'hui !

Dorénavant, si je cherche un bijou pour parfaire une tenue, j'ai le réflexe Panajee !

Mon coup de coeur PANAJEE

Voir les commentaires

2017-03-29T12:30:43+02:00

Le premier jour du reste de ma vie

Publié par Mademoiselle Maman
Le premier jour du reste de ma vie

Depuis le jour où j'ai tenu ma première cigarette, j'étais accroc. Inexplicable ce besoin de m'en griller une, puis deux jusqu'au paquet vide. L'angoisse à l'idée d'être à court...

J'ai longtemps fumé. J'ai tiré sur ma première cigarette quand j'avais 12 ans. De longues années à aimer ça, à me complaire dans cette dépendance.

A de nombreuses reprises, j'ai décidé d'arrêter. Parfois, j'ai même tenu plusieurs mois, mais à quel prix ! Quelle torture !!! Un vrai supplice ! Je craquais pour des broutilles et reprenais de plus belle.

En 2010, lors d'une visite chez mon médecin, il m'informe qu'au vu du nombre de cigarettes fumées pendant un nombre d'années considérables (13 ans alors), je frôlais une zone critique pour ma santé. Ca ne m'a pas affolé plus que ça. J'étais au courant des risques que je prenais en fumant autant. Pas que je m'en fichais mais presque... Je ne réalisais pas vraiment.

En 2012, la décision étais prise : cette année, j'arrêtais coûte que coûte. J'ai pris contact avec l'Ecole Français d'Hypnose à Toulouse. La personne que j'ai eu en ligne m'a conseillé de me fixer une date butoire et de commencer à me préparer mentalement. J'ai donc pris rendez vous le 27 mars 2012, comme un cadeau pour mon anniversaire de moi à moi...

Le jour J, ma soeur m'a accompagné. Avant d'y aller, j'en fume une, puis deux, juste au cas où... La séance a duré moins d'une heure. L'hypnothérapeute m'a expliqué qu'il allait implanté une idée dans mon subconscient (je simplifie un peu) : JE SUIS NON FUMEUR. Pendant tout ce temps, j'étais consciente de tout ce qui se passait autour de moi. Je comprenais et assimilais tous les propos du thérapeute.

Une fois la séance finie, pour moi, consciemment, rien n'avais changé. J'étais toujours moi, la même. La vue d'une cigarette ne me rebutais pas. Je m'attendais à être métamorphosée ou quelque chose comme ça. J'attendais que l'envie arrive, cette envie irrépressible de sortir le paquet de mon sac, de piocher une cigarette et de l'allumer. Rien...

Cet après midi là, comme pour me prouver quelque chose, j'ai allumé une cigarette. Croyez-le ou non, la fumée est restée "coincée" dans ma bouche, comme si mon subconscient bloquait ma gorge. J'ai recraché la fumée, j'ai éteins cette cigarette dans le cendrier. Elle y est restée 2 semaines. J'ai fini par la jeter. J'étais non-fumeur.

Ce jour était le premier jour du reste de ma vie... ma vie de non-fumeur. Aujourd'hui, l'odeur me dérange. J'encourage mon entourage à arrêter de fumer. La seule chose qui me reste d'un fumeur est ma mémoire.

Je peux dire, pour avoir vécu des échecs auparavant, que mon arrêt est définitif. Il s'est passé sans souffrance, en douceur. Je suis très reconnaissante pour ça. Aujourd'hui encore, 5 ans après, je ne ressens ni manque ni envie.

A vous qui lisez, l'arrêt du tabac ne doit pas être un supplice. Si c'est le cas, c'est simplement que la méthode n'est pas adaptée. Ne renoncez pas à l'arrêt du tabac par peur de la difficulté.

Je fumais un paquet et demi par jour, le 27 mars 2012, je suis devenue non-fumeur. Le 27 mars 2012 a été le premier jour du reste de ma vie.

 

Voir les commentaires

2017-03-28T09:00:00+02:00

Semaine 12

Publié par Mademoiselle Maman
Semaine 12

Un peu de mouvement cette semaine, quelques déceptions aussi, mais ce que je retiens c'est une fin de semaine extra !

Lundi, j'ai eu en ligne la personne chargée du service emploi à la communauté de commune du secteur. J'ai obtenu un rendez vous le 29 mars. Même si je ne sortirai pas de ce rdv avec du boulot, cet entretien me permettra au moins de me présenter à ce monsieur et de lui dire ce que je recherche.

Mardi matin, je me suis rendue au bureau de la nouvelle agence intérim du village à coté, ouverte depuis 2 semaines. Dossier en main, je rencontre un monsieur, qui semble enjoué par mon CV. Et ça, presque 3 mois après le début de mes recherches, ça fait vraiment plaisir. Il me dit qu'il a un truc pour moi, un rempla de 2 semaines à l'accueil d'une agence immobilière... qui commence demain. Je me retiens de sauter de joie. Il me donne les coordonnées, mes horaires, les feuilles de présence à faire remplir. Et avant de partir, me précise qu'il me rappelle pour me confirmer. Je ne voulais pas m'emballer pour rien mais en même temps, je suis seule avec 2 enfants, et si je commence demain, il fallait m'organiser avec mes tout-petits. Demain c'est mercredi, pas de crèche pour Sofia, pas d'école l'après midi pour Yanis. J'appelle la crèche pour avoir leurs dispo pour le lendemain, par chance, une place toute la journée. Idem avec le CLAE. Une fois la garde des enfants réglée, j'attends l'appel. J'attends. Et j'attends. A midi, je rappelle. "Je vous tiens informée Mme". A 18h : "J'attends confirmation de la directrice". Le lendemain, je prépare mes enfants pour les amener comme prévu, au cas où. A midi, je finis par rappeler ce monsieur. "Ah ben je crois que c'est foutu" me dit-il. Déçue... je raccroche. J'ai passé le reste de la journée à envoyer candidature et mails, culpabilisant d'avoir laissé mes enfants toute la journée pour rien... Je me rassure en me disant que de toute façon il fallait le faire. J'étais tellement contente de reprendre une activité professionnelle.  Ca viendra, mais je commence à me dire que ça ne sera pas forcément dans le domaine qui me plairait.

 

Mardi soir, quand je suis allée chercher mon ptit mec à l'école, la maîtresse m'informe d'une "petite chute" en désignant son front. Effectivement, mon 4 ans a une belle bosse. Je vais pour lui prendre la main, quand il la retire brusquement, comme si il craignait que je lui fasse mal. Il m'explique qu'il a très mal depuis sa chute. Il la tiens pliée, évite tout contact...Petite visite chez le médecin, qui m'envoie passer une radio. Verdict : pas de fracture, une légère entorse. Pas de bandage, pas d'atèle... Plus de peur que de mal pour mon petit coeur de maman...

Semaine 12

Et vendredi... Ahhhh vendredi ! C'était MA journée, my B-day ! Et oui... 32 ans cette année ! Pour celles qui se poseraient la question, je vis super bien la trentaine... j'assume mon âge. En fait, ça fait déjà 2 ans que je dis que j'ai 32 ans... allez savoir pourquoi !?! J'ai étais submergée par une vague d'amour... que dis-je, UN TSUNAMI !!! Des messages, des appels, des chansons et des mots d'amours... que du bonheur ! Une amie m'avait organisé une petite journée juste pour moi... Resto / shopping, juste pour moi. Du coup, j'ai testé le concept du sushi bar avec le tapis roulant. J'adore ! J'y retournerai c'est sur ! Ensuite, un ptit tour chez kiabi où j'avais une carte cadeau. En plus d'augmenter la taille de ma garde-robe, ce petit shopping m'a permis de constater que... je rentre dans un pantalon taille 40 s'il vous plait !!! [danse de la joie ] Comme ça fait du bien ! J'ai ajouté cette semaine ma neuvième perle dans le bocal des kilos perdus |re-danse de la joie]

 

Semaine 12
Semaine 12

Vendredi soir, j'ai entrepris la réalisation de la pièce montée spécial B-day... Une réussite dont j'étais pas peu fière. D'ailleurs, je vous prépare un petit article pour vous dire comment faire la même... Samedi, on a mangé la-dites pièce montée... et je peux vous dire qu'on s'est régalé !

Semaine 12
Semaine 12
Semaine 12
Semaine 12

Là, normalement, je vous parle de ma journée de dimanche... SO BLOGUEUSES, normalement...mais c'était une journée un peu hors du temps, je dirais même hors du commun... Cet évènement nécessite que j'y consacre au moins un article. C'est un sujet sur lequel je vais pouvoir m'étendre un peu... Des rencontres, des découvertes mais aussi des coups de coeur... Le temps de mettre un peu d'ordre dans mes idées et je vous mets ça en ligne.

 

Belle semaine mes ptites mamans !

Semaine 12

Voir les commentaires

2017-03-27T06:55:42+02:00

Mon cache pot tressé

Publié par Mademoiselle Maman
Mon cache pot tressé

Bonjour mes ptites mamans !

 

Je me lance dans la création de tutoriels, les premiers seront certainement un peu flous, et nécessiteront des précisions ou des améliorations... soyez indulgentes...

J'avais envie d'un pot original pour ranger mes pinceaux de maquillage... Alors j'ai eu une idée en m'inspirant d'images vues sur le net. Un cache pot tressé, comme un panier. Après réflexion, je me suis lancée...

Mon cache pot tressé

Pour créer un cache pot il vous faudra :

  • Des briques de jus de fruits ou de lait
  • Un feutre
  • Une règle
  • Un cutter ou un ciseau
  • Une agrafeuse
  • De la peinture
  • Des pinceaux
  • De la colle

 

 

Mon cache pot tressé

Prenez une brique de jus de fruit (typiquement une brique de Danao dont le format s'adapte parfaitement à l'activité).

Coupez la brique à la hauteur souhaitée à l'aide d'un cutter (ici, 10 cm) et puis ouvrez la brique en découpant les 4 arrêtes jusqu'à la base.

Tracez des bandes de 1 cm sur les 4 faces à plat désormais puis découpez les.

Mon cache pot tressé

Ouvrez une autre brique de Danao et découpez des bandes de 1 cm de large.

Agrafez les bandes les unes aux autres pour obtenir une plus longue bande.

Agrafez cette bande à une bande sur la base de votre panier puis commencez à tresser.

Passez une bande dessus, une bande dessous et ainsi de suite jusqu'en haut de votre panier.

Agrafez sur la dernière rangée pour fixer votre tressage.

Si vous souhaitez que votre cache pot ait le gabarit d'un cube, pliez légèrement la bande à chaque arrête.

Mon cache pot tressé

Vous pouvez maintenant peindre votre panier de la couleur que vous voulez. J'ai choisi de la peinture acrylique fushia. Il m'a fallu passer 2 couches de peinture pour cacher les inscriptions de la brique. Pour réduire le temps de séchage, j'ai utiliser le sèche cheveux... je n'avais pas la patience d'attendre !

Mon cache pot tressé

Pour faire de mon panier un accessoire un peu "girly", j'ai décidé de mettre un petit noeud en haut.

J'ai découpé dans une brique de Danao, 2 bandes de 3 cm de large. Une servirait pour faire un bandeau, l'autre le noeud. J'ai ouvert une bande, et ai dessiné un noeud : un rond et 2 ailes de chaque cotés.

J'ai peint ces 2 éléments en noir.

Mon cache pot tressé

Pour finaliser mon cache pot, j'ai assemblé les derniers éléments.

J'ai collé le bandeau autour de mon panier et le noeud au milieu de la plus jolie face.

Avec de la peinture rose, j'ai fait les détails du noeud.

J'ai glissé un gobelet en plastique dans mon cache pot, je l'ai rempli de lentilles sèches pour faire tenir mes pinceaux.

 

 

 

TADAM !

Mon cache pot tressé

Un petit montage "pas à pas"... J'espère vraiment que ça vous plaira. N'hésitez pas à me montrer vos créations...

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog